De plein gré

Chaque personne a le droit à disposer de son propre corps et de sa sexualité. C’est pourquoi la Suède a une législation sur les actes criminels sexuels basée sur le volontariat. Les relations sexuelles doivent être volontaires, sinon c’est un acte criminel. 

Le sexe volontaire signifie qu’une personne montre par des mots ou des expressions corporelles qu’elle veut participer à un acte sexuel. C’est pourquoi il est important d’écouter, de demander, de ressentir et de respecter. Vous devez être sûr(e) de ce que veut l’autre personne.

Par conséquent, il n’est pas nécessaire qu’il y ait eu violence ou menaces pour qu’une personne puisse être condamnée pour viol par exemple. Il n’est pas non plus obligatoire que quelqu’un ait profité d’une autre personne dans une situation particulièrement faible, par exemple que l’autre personne était soûle. Si le sexe n’est pas volontaire, c’est un acte criminel.

Tous les actes sexuels doivent être volontaires

N’oubliez pas que tout le monde a le droit de changer d’avis. Peu importe ce qui s’est passé avant ou qui a pris l’initiative. C’est criminel de continuer un acte sexuel si l’autre personne ne le veut plus. Un oui pour un type précis d’acte sexuel ne signifie pas qu’il s’applique à d’autres actes sexuels.

Vous pouvez en savoir plus sur la nouvelle législation sur notre site internet.

 

Contact

Si vous avez des questions sur le site internet vous pouvez contacter l’Agence nationale pour les victimes d’actes criminels via registrator@brottsoffermyndigheten.se.

N’hésitez pas à aller sur le site de l’Agence nationale pour les victimes d’actes criminels, www.brottsoffermyndigheten.se. Vous y trouverez des informations en plusieurs langues sur les droits des victimes d’actes criminels. Vous pouvez aussi en savoir plus sur comment déposer une plainte et le déroulement d’un procès.

Lämna sidan direkt Dölj ditt besök
Cookies och GDPR